Questions

 


Barre haut


Questionnements

1. Est-ce douloureux ?

Normalement non, si la séance est bien pratiquée et individualisée. On peut selon les cas (état du colon, appréhension,) ressentir quelques spasmes ou crampes mais qui sont de courtes durées. La préparation conseillée améliore aussi le confort.

2. Et la flore intestinale ?

Il est souvent dit que l'irrigation détruit la flore!
L'eau ne détruit pas les bactéries. Bien sûr certaines sont éliminées durant la séance mais la flore (véritable usine !) se reconstitue dans les heures qui suivent et souvent de façon plus équilibrée. Cependant, et selon l'état général, il sera souvent nécessaire de suivre une cure de probiotiques suite au traitement. Rappelons qu'une cure d'antibiotiques détruit la flore d'une façon bien plus radicale !!!

3. Je sens que cela me ferait du bien, mais
    je n'ose pas franchir le pas !

Avant la première séance, il est habituel de se sentir mal à l'aise, d'avoir des appréhensions.
Ce soin touche à notre intimité, et selon notre histoire, cela peut être un frein à la démarche.
Sachez que tout est mis en œuvre pour que cela se passe au mieux. Très souvent les personnes sont « surprises » en bien....

 

QUESTIONS - F.A.Q

 

4. Comment se sent-on le jour même ?

Lors de l'irrigation, le remplissage du côlon stimule les plexus nerveux du système parasympathique. Ce phénomène génère une grande détente, très bénéfique, mais qui peut être ressentie comme une grande fatigue. (Surtout la première fois)

5. Combien de séances ?

Il est souvent nécessaire de recevoir deux à trois séances espacées de sept à dix jours, lors d'une première rencontre avec l'irrigation du côlon. Cela dépendra aussi de l'état général de la personne. Ensuite une séance tous les six à douze mois sera préconisée.


6. Comment réparer une muqueuse devenue poreuse ?

Cela dépend de l'importance des symptômes. Il sera souvent nécessaire d'associer aux irrigations un régime sans gluten, sans sucre, sans lactose, avec un apport en acides gras essentiels (indispensables aux cellules de la muqueuse), en probiotiques, en glutamine (acide aminé nécessaire pour la paroi intestinale), et autres nutriments, sans oublier les fibres (psyllium blond en poudre) ; ceci sur une durée plus ou moins longue, le temps de restaurer la muqueuse. Et toujours penser à boire suffisamment d'eau et à mastiquer !!!